Ecrits, Pensées, qui Content

Article anti-commercial à ne surtout pas lire!!!!!

Un article en réaction à une situation qui me dépasse et me sidère….

Ce matin, préparant mon affiche – message en vue de la fermeture de la boutique, je la partage sur mon mur, et sur un groupe de passionnés de lecture et de livres.

Avant d’aller plus loin, voici le message en question :

« Très peu chers Amazon et Centre Commerciaux, 
Et bien voilà, incapable de lutter je ferme mes portes bientôt….
Ce n’est pas grave, c’est ainsi….. Je continue ma route, et si j’ai bien peu de clients, ceux-là sont biens précieux, et suivront mon chemin grâce à une passion commune…
Je n’ai pas beaucoup d’argent, mais assez pour être heureuse!
Mais j’ai surtout la fierté de participer à l’ouverture de beaux cadeaux ce Noël, à la découverte d’auteurs fabuleux, aux partages de trésors que j’ai aimé autant que leurs nouveaux lecteurs! Et pas depuis derrière mon écran, mais aux côtés de mes clients, avec la joie de leur offrir le meilleur de moi même….
Je n’ai pas perdu contre vous, j’ai gagné la valeur de mon travail, et je continue à faire vivre mon ambition qui, si elle est largement inférieure à la vôtre, est à taille humaine.
Je pars, heureuse, le cœur gros de projets, sur les routes, à la rencontre de nouveaux regards, et de nouveaux sourires! »

Et quelles réactions sur ce groupe de passionnés, comme moi!

J’ai tout simplement enlevé ma publication, pour ne pas créer de polémiques……

Alors voilà, je ne me la ferme pas.

Déjà, il y a quelques jours de cela, j’ai lu sur divers groupes des réactions virulentes sur le fait de « culpabiliser » les consommateurs. Evidemment, ils ne sont pas à la base de la disparition des petites entreprises. Non. Soyons clairs. Ils en sont la clé. Alors, bien sûr, j’ai une réaction de colère face à ce qu’il arrive. N’est ce pas logique  pour quelqu’un de normalement constitué? Mais, à priori, nous, petites entreprises, devons nous taire, et courber le dos face à l’humiliation qui nous est infligée, face à la dévalorisation de notre travail, tout cela pour ne surtout pas « culpabiliser » notre clientèle.

Allons, pauvre commerçant, pauvre « pégu », courbe l’échine, et pleure tout seul dans cette immonde bouillasse! Mais, surtout, lave bien ton visage avant d’apparaître en public, pour ne mettre personne mal à l’aise!

Oh! Rassurez-vous! Je ne pleure pas! Et vous savez pourquoi? Parce que je sais que la clientèle que j’ai gagné grâce à mon travail est au delà de ces réactions! Mais je ne vais pas être hypocrite! Oui! Ce sont biens les nouveaux modes de consommation qui nous font disparaître, qui feront disparaître, à terme, le métier même de bouquiniste! Les marchés aux livres le dimanche matin sur les places des centre ville! Ah! Ben non, chuis con! Il n’y aura PLUS de centres ville!

Mais arrêtons donc de pleurer, et adaptons nous! Je vais dire ça à mes collègues, qui sont à quelques années de la retraite, qui ont trimé toute leur vie et qui sont en train de tout perdre! « Adaptez vous! »

Courons anoblir ces temples de la sur-consommation de médiocrité, créateurs du dixième des emplois que les TPE pourraient offrir! Prosternons nous devant les employés éreintés, numérotés, qui bossent jusqu’à 22h, pour un salaire de misère, pour satisfaire une clientèle toujours plus exigeante, et des actionnaires toujours plus avides!

Oui! Levons nous et faisons cela!

Faites cela!

Moi, je fermerai ma boutique, riche de ce qu’elle m’a apporté, et heureuse de repartir sur les routes, à bord de mon vieux camion brinquebalant, à la rencontre d’une maigre clientèle, mais d’une belle clientèle.

Oui.

Moi, je vais faire cela.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s