Auto édités et indépendants

L’expérience Cendrillon – Sébastien Fritsch

Sébastien a eu la bonne idée (inconsciente) de m’envoyer son bouquin alors que j’étais en plein milieu de la correction d’un roman de 500 pages.

Pourquoi la bonne idée me direz-vous? Tout simplement car je l’ai attaqué en mode « correctrice » (garce 😉 ), scrutant la moindre faille, la moindre erreur.

Que nenni! Encore un sans faute pour lui!

Dans le texte, « l’Expérience Cendrillon » est un thriller psychologique. A part que la touche de l’auteur le rend, encore une fois, difficilement classable.

Nous y suivons effectivement la fuite de Milica, poursuivie à travers l’Europe par les meurtriers de son mari.

Donc, définition du thriller psy : un univers angoissant, on a.

L’incapacité de définir les gentils des méchants, check! (et jusqu’au bout du bout!)

L’héroïne aussi paumée qu’attachante, on est bons!

Rajoutez le Magnum, la perruque, les espions planqués derrière un journal, les quais de gare, vous avez tous les ingrédients nécessaires! Sauf deux : le sang et la violence inutiles (et Dieu sait si je les ais en horreur!). A la place, vous trouverez de la sensibilité, de la beauté, de la subtilité.

Ce mélange alchimique de suspense et de sentimentalité, testé en éprouvette, fonctionne encore une fois à la perfection! (Ah, zut, j’ai raté mon clin d’œil…. on utilise pas d’éprouvette en cours de physique, si? 😉 )

Je ne vais pas vous faire un topo sur la construction du récit, sur les personnages…. Certes, tout est bon, mais ce n’est pas ce qui doit vous sauter aux yeux à la lecture de cet opus.Je ne sais pas si c’est conscient ou non (faudra lui demander d’ailleurs!), mais ce qui m’a accompagné tout le long du bouquin, c’est la vision. Sébastien nous fait voir son histoire. Les lumières, les structures architecturales des villes visitées, le carrelage cru d’une salle de bains d’hôtel, une photo dans un journal….. C’est au delà de la description, c’est du ressenti…. Il est comme ça, M. Fritsch, il aime, il sait nous sortir de notre canapé pour nous plonger au cœur de ses écrits!

Et, dans « l’Expérience Cendrillon », nous fuyons réellement, aux cotés de la délicate Milica!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s