Ecrits, Pensées, qui Content·Non classé

Les 10 choses à ne pas dire à un bouquiniste

Mue par un élan d’inspiration et de dérision, un petit article sur le pouce!

Car il vaut mieux en rire!

 

  1. Mais vous faites des livres d’occasion?

Une fois, ça va. Au bout d’un an, on brûle d’envie d’encadrer la définition de « Bouquinerie » à l’entrée de …. ben la bouquinerie…

2. Vous rachetez les livres?

Tout pareil. Néanmoins, il faut comprendre que, pour qu’un commerce fonctionne, il faut que la balance achat-vente soit équilibrée…. et si tous les clients qui viennent me vendre des livres m’en achetaient un par mois, on serait vite bons!

3. Comment ça, vous ne rachetez pas maintenant, mais on est le 30 et j’ai besoin d’argent!

En général, vient à la suite de la réponse à la question 2. Et, comme pour la 1, au bout d’un an, c’est la définition du mot « Banque » qu’on a envie de rajouter dans le cadre!

4. Vous n’avez pas « les dialogues pédagogiques » de Michel Verret? Mais vous n’avez rien!!!

Afin de ne pas perdre espoir dans la nature humaine, considérons que le client porte une minerve invisible qui lui empêche de faire un tour à 80° et de voir les…. 3000 livres disponibles dans la boutique!

5. Vous les avez tous lus?

Non. Non. NON!!!!!!!! Et surtout pas la biographie de Marthe Villalonga… (celui là, par contre, je l’ai en boutique! )

6. Tous les livres viennent de votre bibliothèque?

Oui tout à fait! Je disposais d’une pièce de 48 mètres carrés pour les ranger dans mon manoir, mais depuis peu je collectionne aussi les sculptures en allumettes, du coup, j’ai dû faire de la place…

7. Bonjour, vous avez le dernier Vargas en occasion (celui qui est sorti il y a 15 jours)?

Non, du coup désolé, il va falloir attendre un peu…

8. Sur les marchés : Bonjour, vous vendez pas votre camion par hasard?

Siiiii…… mais peut être quand je serais à la retraite?…..

9. Mais comment ça se fait que vous soyez aussi chère? Je l’ai vu à 20 cts au vide grenier la semaine dernière!

Expliquer calmement au client les notions de commerce, service, rangement, charges…. et trouvez le moyen de lui répondre tout aussi poliment quand il vous demande la date du prochain vide grenier….

10. Ah, vous ne pouvez pas me racheter mes livres? Vous pouvez me les estimer, j’ai pas envie de payer un pro….

Ne rien répondre…. surtout pas….!

 

Voili voilou! Et, encore, je ne me plains pas, j’en ai que 10!! 😉

 

 

Publicités

Un commentaire sur “Les 10 choses à ne pas dire à un bouquiniste

  1. Ohlala malheureusement cela ne m’étonne guère, je suis libraire dans une librairie qui rachète les invendus d’éditeur, donc du livre neuf en déstockage, encore une forme particulière de vente. Les gens pensent parfois être dan un vide grenier géant !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s