Auteurs Edités·Dans votre bouquinerie·Prix des auteurs inconnus 2017

Prix des auteurs inconnus : Les Sexes électriques – Mitch

Capturecoup de coeur

Je remercie tout d’abord Mitch pour m’avoir envoyé son bouquin, par contre, je le remercie un peu moins pour mes cernes ce matin….. Attaqué hier soir, terminé dans la nuit!!!

Les Sexes Électriques faisait donc partie des présélections du Prix des Auteurs Inconnus. S’il n’a pas été retenu, les organisatrices nous ont offert la possibilité de nommer notre coup de cœur,   afin de le chroniquer.

Un petit coup de pression donc en l’attaquant hier, par peur d’être déçue. Quelle surprise!!! Je ne m’attendais pas à cela (je n’ai pu lire que les 10 premières pages lors des présélections)! Mais absolument AUCUNE déception!!!

On y suit donc une bande de quadragénaires moyens, avec le parfait attirail du pauvre raté : le divorce, les pensions, la bedaine et les mocassins. Et, bien sûr, le pauvre espoir des cons qui bossent dans une boîte de vente par téléphone, et qui pensent encore pouvoir toucher une prime, miroitée par de sombres connards en costume sur mesure…. Un nouvel employé va bouleverser leur destins suicidaires, et les emmener là où ils n’auraient jamais pensé pourvoir aller… ou bien, est ce eux qui emmèneront le pauvre raté dernier arrivé là où lui a toujours décidé d’aller?

Alors, à la lecture des premières pages, je pensais plonger dans un univers à la Bukowski, avec ses putes, sa noirceur bouillonnante et ses mégots froids. Bon, déjà, ici, personne ne fume… Les putes n’en sont presque pas, où ne sont pas là où on le pense. Mais c’est sur la noirceur bouillonnante  que je me suis complètement plantée! Car le héros va offrir un fabuleux espoir à ses congénères en mocassin, jusqu’à atteindre lui même une fulgurante ascension sociale qui le mènera clairement au nirvana! En revanche, la plume caustique est bien là, et Mitch ne prend pas de gants pour décrire la décadence affligeante de la société dans laquelle nous vivons! Amis de la poésie, au revoir!!!

Ça grince, ça brûle, ça pique, ça fait mal là où ça fait mal, mais bon dieu qu’est ce qu’on rit!!!! L’auteur nous emmène, l’air de rien, dans un univers aussi stupide que merveilleusement décalé!!!!

Alors, c’est sûr, si vous venez de lire le dernier Nothomb, ça va piquer un peu!

Mais c’est un des auteurs que j’adore, totalement inclassable, qui assume pleinement son histoire, son vocabulaire Bip Biip Biiiip, et qui, en plus, nous offre une vision de notre société totalement juste!!!

Un coup de cœur qui s’est révélé être bien plus que ça!!

Bravo bravo bravo!!!!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s