Prix des auteurs inconnus 2017

Prix des Auteurs Inconnus : L’Arménien – Carl Pineau

Les présélections du prix des auteurs inconnus – duquel je suis membre du jury dans la catégorie « Premiers Romans », nous font découvrir un livre grâce à ses 10 premières pages, sa couverture et son quatrième de couverture.

Pour être honnête, si la couverture m’avait séduite, le résumé ne m’avait pas emballée outre mesure. Mais au bout de la dixième page, je suis restée haletante, rageant de devoir attendre tant de temps pour découvrir la suite!!

Alors, voyons si ce polar a été à la hauteur de mes attentes…

Quatrième de couverture : 

Nantes, 22 décembre 1989. Le cadavre de Luc Kazian, dit l’Arménien, est retrouvé en forêt de Touffou. Deux balles dans la peau, et partiellement calciné. Assassiné. Mais par qui ?Et qui était vraiment l’Arménien ?Un trafiquant de cocaïne notoire, comme le pense l’inspecteur Greg Brandt ?Un copain de virées avec qui écumer les bars et draguer les filles, comme le voit Bertrand, son premier et peut-être unique ami ?Un jeune orphelin perturbé, mais à l’esprit vif et éveillé, comme le pense Françoise de Juignain, sa psychiatre depuis 20 ans ?Rien de tout cela, bien plus encore ?De la place Graslin au Château des ducs de Bretagne, des ruelles pavées du quartier Bouffay aux bars à hôtesses du quai de la Fosse, des pavillons de Rezé aux immeubles de Bellevue, Carl Pineau fait revivre dans ce thriller noir toute l’ambiance du Nantes des années 80.

 

Alors, pour ma part, ce résumé n’est pas à la hauteur du livre. Ce qui nous fait réellement rentrer dans l’histoire, c’est le rythme croisé des deux narrations, la psy et le meilleur ami. Les deux personnes les plus proches de la victime, qui nous entraînent dès le début dans le tourment de leurs émotions.
Effectivement, l’ambiance des années 80 y est ( pour celle de Nantes, je ne peux pas vous dire…) : les chemises hawaïennes, Tainted Love dans des boites enfumées, l’arrivée de nouveaux stupéfiants dans les cités, et le flic alcoolo au feutre mou, tout y est … même la BM!
L’auteur a su alourdir cette ambiance jusqu’à la rendre glauque, au travers de la vie ratée de pauvres dealers du dimanche, qui cocufient leurs femmes, enchaînent les partenaires, les MST… on a l’impression, tout au long de la narration de Bertrand, le meilleur ami de la victime, d’être dans la moiteur ringarde des fins de soirée en boîte, l’odeur de tabac, de whisky, aromatisé à la lourdeur d’un pauvre type. Un pauvre type qui se raccroche à sa seule amitié, sans voir le danger que court Luc, et peut être lui même.
Diamétralement en opposition, nous suivons le deuil tout à fait impossible de Françoise, la psy de Luc, ancienne bourge rebelle, qui cherche dans ses souvenirs la raison au meurtre de son patient, pour qui elle aurait pu avoir des sentiments hors cadre professionnel… Subtile, aimante, réfléchie, elle est l’exact opposé de Bertrand, peut être une figure maternelle pour Luc… peut être….
Et c’est là tout l’intérêt de ce polar : l’alternance de la narration de ces deux personnages à la vie et au langage aux antipodes, les flashs backs, qui pourraient être lourdingues si l’action n’avance pas, mais qui sont très bien menés.
Si un sentiment de malaise malsain me collait à la peau comme une chemise humide de sueur pendant ma lecture, j’avoue que ce rythme New Wave m’a empêcher de lâcher l’intrigue.
Malgré des dernières pages qui pourraient paraître un peu longues, la fin est à la hauteur des premières pages : rondement menée!!
Pour en avoir trop lu, j’attends beaucoup des polars : une réelle différence, un intérêt qui place la barre de l’originalité et du travail haut. Carl Pineau ne m’a pas déçue! Et, encore une fois, je suis fière de vous faire découvrir un écrivain tel que lui!
Pour l’instant (j’espère), on le trouve ici!
 https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_ss_i_2_10?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=l%27arm%C3%A9nien+carl+pineau&sprefix=l%27arm%C3%A9nien%2Caps%2C583&crid=SHUHK1XUK4SS

Un commentaire sur “Prix des Auteurs Inconnus : L’Arménien – Carl Pineau

Répondre à ValerieLacaille Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s