Ecrits, Pensées, qui Content

En Forme de Graal : difficultés, rencontres et enrichissement

9 mois, c’est la durée qu’il m’a fallu pour mener à bien mon projet.

9 mois plus tard, les premiers résultats demandent à vous être partagés!!!

Je ne vais pas refaire l’histoire de la boutique, elle a été relayée dans les articles et émissions partagées récemment.

En revanche, avant toute chose, (et cela ne m’enchante pas), je voudrais spécifier que, si ce projet ressemble fort à un coup de tête, il n’en est pas un.

Il résulte d’une formation, courte mais intense, par Thierry, dont je remercie encore et toujours la patience. Il m’a passé son bébé, m’a aidé à le faire grandir!

Mais aussi d’un suivi professionnel à la chambre de commerce, de longues heures à monter des prévisionnels basés sur des chiffres réels, une étude de marché, des ajustements, des remises en questions.

Si je donne ces détails, c’est que je ne vais pas commencer par la partie la plus agréable….

La boutique n’est pas en bonne santé, malgré les chiffres étudiés, malgré le travail et l’investissement. Est ce négatif? Non, mais il me semble important de dire la vérité.

Plusieurs causes à cela, un enchaînement de mauvaises circonstances, plus que de mauvais pas.

Un moteur cassé, qui m’a empêché de faire les marchés de janvier à mars, et à coûté énormément d’argent.

Une très mauvaise décision, imposée par la banque, dix minutes avant de signer le prêt, deux semaines avant de devoir virer l’argent du prêt pour l’achat de la boutique, et qui me prive d’une partie de mon avance de trésorerie.

Une économie des ventes internet catastrophique! Je suis aujourd’hui à….10% de mon prévisionnel!!! Jusqu’à moins 70% pour d’autres confrères, tous secteurs confondus.

Les élections, qui ont créé un climat anxiogène peu souvent connu, auxquelles s’est greffé la formidable canicule de Juin, qui a vidé les rues…

Et, aujourd’hui, la décision (un peu brutale je dois avouer), de mon fournisseur de reprendre le percolateur. Cette machine est en location, mais il faut un minimum de café commandé pour pallier les frais…et j’en suis malheureusement loin. Mais, tout le monde doit faire vivre son commerce, et je comprends sa décision.

Je n’ai pas eu la main sur ces événements. Mais ils m’ont permis de reprendre férocement la main  sur la boutique. Avec des résultats immédiats, puisque sur les mois de mars et avril (pas les meilleurs mois au centre ville), elle a à elle seule payé les charges. Le chiffre en a été doublé par deux! preuve qu’elle a beaucoup à donner!!!

Néanmoins, deux mois, c’est peu, et cela ne suffit pas.

Alors, je dois vous avouer que j’ai eu des grosses grosses périodes de doutes…. Et cela à été le seul sujet de disputes avec mon mari! Lui, il y croit, il croit en moi, il me pousse, il m’aide, il m’encourage! Et il a raison, je ne doute plus, je reprends confiance!

Et l’immuable (et vrai) refrain de mon amie Sybil, « Il y a toujours des solutions! Si il n’y a pas de solutions, c’est qu’il n’y a pas de problèmes!!!! »

Alors, j’ai bossé, bossé!!!! Je me suis remise en question, j’ai monté des projets…. Et cela finit par payer!

Mais il y a eu surtout des rencontres, de formidables rencontres!

Pascale, qui m’éclaire de conseils éclairés par de belles années d’expérience!

Didier, qui remue ciel et terre pour que les Speed Bookings soient combles! (Et on en est pas loin Didier!)

Magali, qui est venue, un jour, avec une amie, et qui n’est plus trop repartie!

Une nouvelle impulsion, grâce à elle: le blog, les chroniques, les autos édités! Mélanie, MA révélation littéraire de l’année!!!! Quel talent époustouflant!!!! Luc, Guillaume, Marie, aujourd’hui, Arnaud, très bientôt Karl….. autant de talents que je suis fière de mettre en avant, de faire découvrir, très humblement, avec mes touts petits moyens, dans ma toute petite boutique, mais avec une passion grandissante!

Et Magali, toujours, qui veille, Sybil, Marine, Chantal, Didier, petites comètes, petites étoiles, qui papillonnent dans ma boutique, dans mes projets….

Et mon mari, que je découvre de jour en jour! La voilà, ma première réussite!  35 ans, un amour d’enfant, mariée, et de plus en plus amoureuse de mon homme, qui me soutient de plus en plus chaque jour! Qui relit chaque chronique, m’écoute parler de chaque auteur, comme si lui même les connaissait! (il faut savoir que mon mari lit très très peu!!!).

Et les toutes dernières rencontres, toute « fraîches », celles qui, je pense, seront le dernier coup de clé du démarrage.

J’ai été récemment comblée d’être l’invitée de ‘ »Passeurs de Bougnettes », émission de LA radio locale de Castres : « Radiom ». Une révélation!!!! Au delà du fait que je me sois éclatée durant cette émission, je me suis surtout rendue compte de l’engouement suscité par la boutique auprès de Nico, Antoine, Claude, les animateurs (talentueux!), mais aussi de Karl, écrivain très bientôt chroni-croqué sur mon blog! Cet échange passionnant, avec des passionnés, m’a permit de réaliser que je tenais le bon bout, que je suis à deux doigts de la réussite ( devant vos compliments, j’ai été plusieurs fois à deux doigts de la combustion humaine spontanée!!!)! Alors, MERCI à vous! Je suis reboostée, de nouveau de l’énergie pour 10 000 projets!!!!

Les projets, justement, il y en a encore!!!!

Je vais tout d’abord profiter de l’été pour réfléchir à certaines remises en questions : la communication, d’abord. Facebook, c’est bien. Mais si toutes les personnes ayant « liké » ma page, et trouvant les activités proposées formidables, venaient aux dites activités, je n’aurais pas trop de souci à me faire…. C’est bien, de liker , de commenter….le mieux, c’est de venir s’en rendre compte!

Les activités : malheureusement, je vais devoir me résoudre à faire des ajustements indispensables…..les réservations devront être payées avant l’atelier! sur le mois de juin, 3 ateliers annulés faute de clients. Et les maigres réservations effectuées ont tout simplement été… oubliées…. Un atelier demande beaucoup de temps, qui pourrait être investit autrement. Les réservations payantes seront obligatoires…(et je ne parle pas du manque de respect qu’un « oubli » procure….)

Les horaires : nouveaux rythmes scolaires, la boutique sera fermée les mercredis matins, pour prendre du temps avec mon loulou. Euh, oui, ok, aussi parce qu’on a pas les moyens de payer plus de garderie et de nounou….

La soirée Kaamelott, on en a parlé lors de l’émission.

Les lectures de contes reconduites (je suis têtue!!!)

Nouveaux cafés parents, mais peut être en partenariat…

Et, bien sûr, nouveaux auteurs!!!!

Il paraît peut être un peu « pompeux » d’écrire un article de cette taille sur la boutique, mais cela représente un tel investissement, avec tellement de personnes impliquées, et surtout, surtout, cela résulte d’une telle passion!

Cet article est autant fait pour être lu que pour être partagé!!!!

 

Publicités

2 commentaires sur “En Forme de Graal : difficultés, rencontres et enrichissement

  1. Whoua super article qui exprime vraiment ce que le commerce est aujourd’hui et surtout du côté du marché du livre. Je ne suis pas à mon compte, je travail pour une petite entreprise, ( nous rachetons les stocks d’invendus d’éditeur et les proposons au public moins chers car ils ne sont plus soumis à la loi Lang ) mais nous sommes encore petit, et c’est parfois bien difficile de tenir. Nous avons également des projets et beaucoup d’énergie mais parfois il faut réussi à trouver une force énorme ailleurs, chez les amis, la famille. Alors je crois en ton projet et j’espère de tout coeur qu’il réussira, courage !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s